Résumé de l’atelier Référentiel des bonnes pratiques de performance web

Avant tout : Nicolas Hoizey a eu la gentillesse de nous donner ses notes qui m’ont permis de compléter ce résumé.

Ce lundi 13 février, il y a donc eu un atelier basé sur la méthode Opquast visant à initier un référentiel des bonnes pratiques pour la web performance.

Élie Sloïm, qui est à l’origine de la méthode, m’a d’abord laissé la parole pour présenter le déroulé avant de lancer l’atelier.

Présentation de la méthode

Une méthode éprouvée

Opquast est une initiative visant la qualité web et la gestion de la qualité web. La méthodologie qui l’accompagne est celle qui a servi pour la liste des Bonnes pratiques du web, pour une liste OpenData, une liste SEO, et en ce moment pour une liste « Accessibilté : First Step ».

Des critères soumis à filtrage

Le premier principe mis en avant c’est que les critères doivent passer les filtres suivants :

  • Est-il utile ?
  • Est-il réaliste ?
  • Est-il valable au niveau international ?
  • Est-il vérifiable ? (par un tiers)

Bien avoir en tête aussi qu’un critère doit être pérenne, robuste.

Des critères classés par niveaux

Les critères retenus seront classés par niveaux (1, 2, 3). Ces niveaux permettront, au moment d’exploiter la liste, une approche pragmatique.

Une fiche pour chaque critère

Ensuite, chaque critère se voit attribuer une fiche comprenant :

  • le libellé
  • l’objectif
  • le moyen de mise en œuvre
  • un moyen de vérification

Une fiche doit pouvoir être donnée telle quelle à un non-spécialiste qui doit pouvoir la comprendre et l’exploiter.

Excellence vs. …mais puisqu’on vous dit que l’excellence n’est pas le but, rôoh !

Il est important de comprendre que ces référentiels ne cherchent pas l’excellence. Exploiter une de ces listes sert surtout à ne rien oublier, à se poser les questions sur lesquelles il ne faut pas faire l’impasse.
Mais rien n’interdit de choisir de ne pas suivre un critère (par conviction, arbitrage, obligation technique par exemples).

Les étapes

Les listes se construisent suivant les étapes suivantes :

  1. Le « brainstorming » : propositions en vrac (c’était l’objet de l’atelier) ;
  2. Filtrage pour ne garder que ce qui peut être travaillé ;
  3. Travail sur les libellés (formulation) ;
  4. Attribution des niveaux (et des rubriques qui permettront, elles aussi, un filtre au moment de l’exploitation) ;
  5. Appel à commentaires public.

Le déroulé de l’atelier

Bon, on peut vous raconter un peu, mais dans l’ensemble …fallait y être ;P

L’atelier s’est découpé comme suit :

  • un premier brainstorming tous ensemble qui a permis de remonter les éléments qui venaient tout de suite à l’esprit.
    Ça a donné :
    • start render ;
    • compressions des CSS, scripts, HTML, json, XML ;
    • limiter le nombre de requêtes ;
    • minification ;
    • concaténation systématique / par page ;
    • headers d’instruction pour le cache ;
    • optimisation des images : compression sans perte systématique, suppression des méat données non nécessaires, pas de vignette dans les JPEG ;
    • ne charger qu’une fois chaque ressource nécessaire (ne pas dupliquer)

Cette première mise en jambe finie, on est passé à un mode par groupes. Chaque table prenait une thématique :

  • serveur, requêtes, HTML ;
  • script, données ;
  • styles, rendu, médias

et travaillait sur une liste existante (en vrac, pas toujours pertinente mais qui donnait une trame).

Enfin, après une séance dense, chaque table a fait sa restitution des critères retenus, modifiés et …supprimés !

Les échanges étaient constructifs, respectueux et dans un mode très détendu.
Merci beaucoup à tous les participants d’avoir si bien joué le jeu.

Et maintenant ?

L’étape suivante, c’est donc un petit « nettoyage », en comité restreint, des critères de la liste (filtre, niveaux, rubrique). Une fois tous beaux, tous propres, ils sortiront au grand jour pour un appel à commentaire public (sur le même mode que l’atelier « Accessibilité : First Step », par exemple)

Plus encore ?

Voici le diaporama :

Les précédents ateliers Opquast :

Vous pouvez aussi voir le billet de Bertrand Keller : Atelier webperf du lundi 13 février

Le set de photos (merci Prélude)
(une vidéo à venir ?)

Ce contenu a été publié dans Compte-rendu, Soirées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Résumé de l’atelier Référentiel des bonnes pratiques de performance web

  1. Ping : Atelier webperformance / Opquast, mes impressions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *